Liens commerciaux

0




Les couloirs du palais de la Nation commencent à livrer petit à petit leurs secrets au sujet de la mise en retraite du Général-Major Didier Etumba. En effet, samedi 14 juillet, le chef de l’Etat Joseph Kabila a signé une série d’ordonnances portant nomination et mise en retraite des certains officiers supérieurs des Forces Armées de la République Démocratique du Congo. De ces ordonnances, le général d’armée Didier Etumba a été relevé de ses fonctions de chef d’Etat-major au profit d’un nouveau poste très rapproché de conseiller militaire du chef de l’Etat Joseph Kabila, lui-même Général à la retraite.




Le natif de Basankusu, révèle-t-on à Scooprdc.net, a été retiré hâtivement de l’Armée en vue d’être présenté au FCC comme candidat président indépendant à la succession de Joseph Kabila Kabange. En clair, comme le dauphin tant entendu du chef. Face au climat d’inimitié et de guéguerre qui règne au sein de la famille Majorité Présidentielle (MP), d’une part Aubin Minaku et sa bande à juristes, d’autre part Matata Ponyo et ses pseudo-technocrates, le Raïs compte trouver un troisième larron au sein des forces armées, et c’est Didier Etumba.




Officier supérieur de FARDC à la retraite comme lui (JKK), cet ancien militaire FAZ du feu Marechal Mobutu sese seko et pensionnaire de la prestigieuse école royale militaire belge de Bruxelles assistait déjà aux réunions les plus secrètes et les plus stratégiques de la mouvance présidentielle, nous livre un agent du Palais de la Nation. A lui de poursuivre : « si les politiciens autour du Raïs continuent à se tirailler autour du dauphinat, le chef leur réserve une surprise. Il va propulser un ancien officier comme lui et à juste titre car la RDC demeure un pays instable politiquement et surtout sur le plan sécuritaire ». D’où, il faut un militaire à la tête de la RDC

Joseph Kabila, selon la source de Scooprdc.net serait dans la logique du russe Vladimir Poutine qui a placé un proche à la tête du pays qu’il contrôlait en réalité lui-même pour rebondir enfin après un mandat. La Russie est-elle le Congo pour que ce schéma marche correctement ? Difficile de l’affirmer ou de l’infirmer présentement. Le Directeur de cabinet du chef de l’Etat sortant bien que confiant autour de ce que vise le Front Commun pour le Congo (FCC), arrivera-t-il à mettre tous les opportunistes de cette plateforme d’accord sur la candidature d’un ancien Général de l’armée ? Wait and see comme recommandent les Anglais.

Qui est réellement Didier Etumba ?
Né le 15 juillet 1955 à Basankusu dans la grande province de l’Equateur, ce fils de chrétien protestant, fit ses études primaires à l’école presbytérienne de Lemba à Kinshasa et les Humanités scientifiques, option Math-physique à l’Institut Bokeleale à Kinshasa. Diplômé d’Etat en 1974, il est admis à la Faculté de Polytechnique de l’Université de Kinshasa qu’il quitte trois ans plus tard. Entrée au sein des forces armées Zaïroise, Didier Etumba Longila sera admis en 1974 sur concours à la prestigieuse Ecole Royale Militaire Belge et fait partie de la 120èmepromotion (Promotion Paul Henry de la Lindi). Il était chef d’Etat Major Général de FARDC depuis le 17 Novembre 2008 jusqu’à sa mise à la retraite en juillet 2018.
Nzakomba   
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top