Liens commerciaux

0
Adolphe Muzito est suspendu une nouvelle fois du Parti Lumumbiste Unifié (PALU). Dans la décision de suspension à une durée indéterminée rendue publique ce lundi 30 juillet 2018 dans la soirée, le PALU reproche entre autres à Muzitu “indiscipline et trahison”.

“Le permanent vient de rendre publique la décision du patriarche Gizenga. Il est reproché à Muzito ses différentes sorties médiatiques, sa déclaration de candidature à la présidentielle, les différents contacts qu’il prend sans la hiérarchie, le débauchage au sein du parti. Il présente aussi des candidats dans d’autres partis politiques, a dit à ACTUALITE.CD Martin Kilabi, conseiller en communication du PALU.

Dans un communiqué la veille, Antoine Gizenga mettait déjà en garde certains cadres de son parti qu’il a qualifié des “égarés” pour d’être autoproclamés candidat à l’élection présidentielle de décembre 2018.

“Le secrétaire général et chef du parti annonce en conséquence qu’une procédure disciplinaire est d’ores et déjà engagée contre ces cadres et des sanctions appropriées vont être très vite prises contre eux”, avait avisé Gizenga.

En 2015, Adolphe Muzito avait déjà été suspendu du PALU pour une durée de 3 ans.

Adolphe Muzito qui s’est déclaré candidat président de la république a reçu le week-end dernier le soutient de trois plateformes électorales à sa candidature.

Stanys Bujakera Tshiamala

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top