Liens commerciaux

0
Le Mouvement de Libération du Congo (MLC), à travers les participants au congrès qui s’est tenu au Centre Nganda, a rejeté l’usage de la machine à voter pendant l’actuel processus électoral.

Le parti considère que la machine à voter n’est ni crédible ni fiable. Bien plus, le processus de son acquisition s’est déroulé dans des conditions mafieuses, a déclaré Jacques Djoli, sénateur et inspecteur général du MLC, qui a présidé la commission «Processus électoral» de ce 3ème conseil des représentants du MLC. Il a ajouté que son utilisation ne repose sur aucune base juridique.

Le MLC critique également l’actuel fichier électoral qui, dit le parti, contient près de 10 millions d’électeurs douteux.

Tenu pendant deux jours, le MLC a qualifié son congrès de la requalification et de l’orientation du parti «pour une alternance crédible».

Patrick Maki
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top