Liens commerciaux

0


La Fédération tunisienne de football (FTF), réunie en urgence, jeudi soir, a entériné le départ du sélectionneur Nabil Maaloul de la direction technique de l’équipe nationale, les Aigles de Carthage, indique Afrik-foot.com.

Le technicien tunisien obtient gain de cause après avoir demandé son départ pour partir entraîner le club d’Al Duhail au Qatar. Sous contrat jusqu’en 2022, il a réclamé son départ après avoir reçu une offre du club d’Al Duhail au Qatar. La Fédération tunisienne (FTF) a alors convoqué une réunion d’urgence pour examiner cette requête et a fait savoir jeudi soir qu’elle accepte la démission du technicien en révélant au passage son salaire qui était de 34 000 dinars. Dans la foulée, Al Duhail a officialisé son arrivée. Ironie du sort, dans son nouveau club, l’homme de 55 ans retrouvera la star de la sélection tunisienne, Youssef Msakni, forfait pour le Mondial 2018.

Selon toujours Afrik-foot.com, Maaloul, revenu aux commandes de la sélection en avril 2017, a effectué un excellent travail, guidant la Tunisie en tête du classement FIFA pour la zone CAF (Confédération africaine de football). Même si ses choix ont parfois fait débat en Russie, le technicien est parvenu à ramener son pays en Coupe du monde 12 ans après sa dernière participation tout en lui offrant sa première victoire dans la compétition depuis 40 ans (2-1 contre le Panama). Autant dire qu’il ne sera pas évident pour la FTF de le remplacer.

L’instance a précisé qu’une commission composée des membres fédéraux Wassef Jelil, Hicham Ben Omrane, Boussairi Boujlel et du directeur technique national Youssef Zouaoui a été mise sur pied pour préparer un rapport d’évaluation sur la participation au Mondial. Ce groupe pourrait aussi plancher sur le nom du futur sélectionneur.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top