Liens commerciaux

0
*Le Conseil du PNPS vient d’approuver les termes de référence du nouveau projet.

Les élèves de la République démocratiques du Congo auront accès aux cantines scolaires. Ce, grâce au projet "Saber-Cantines scolaires".
Sollicité à ce propos, le Conseil du Programme National de Protection Sociale (PNPS) a, au cours de sa réunion de mardi 14 août à Kinshasa, approuvé les termes de référence ainsi que le budget pour la mise en œuvre de ce projet inscrit dans le cadre de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation pour l’exercice 2016-2025 en RDC.

Cette rencontre s’est déroulée sous la direction du ministre d’Etat en charge de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale Lambert Matuku Memas.
Les termes de référence du Saber- Cantines scolaires et le budget dudit projet ont été validés par les membres du Conseil PNPS lors de cette rencontre.
Dès lors, cette approbation permettra aux uns et aux autres d’avoir le même entendement sur ledit projet.
Lors de son intervention, le ministre d’Etat, Lambert Matuku Memas, a rappelé les différents piliers de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation pour l’exercice 2016-2025. Il s’agit, selon lui, de l’introduction des cantines dans les écoles rurales avec comme objectif de favoriser l’accès de tous ces enfants à ces restaurants.
Le ministre Matuku a également fait part de l’allègement des barrières liées à la distance à l’école pour la disponibilité d’une cantine et des mesures pour l’amélioration de l’équité dans le primaire, soulignant que plus de 3000 écoles primaires doivent être dotées de réfectoires.
De son côté, le ministre de l’Enseignement Primaire et Secondaire (EPSP), Gaston Musemena, a donné la quintessence du Saber. Il a indiqué qu’il s’agit d’une approche systémique pour améliorer les résultats de l’éducation.
"Les politiques d’alimentation scolaire sont une composante essentielle de la politique globale du gouvernement pour le développement du capital humain, étant donné que la santé et la nutrition des enfants influent sur leur fréquentation scolaire, leurs capacités d’apprentissage et leur développement global", explique le patron de l’EPSP.
Le Saber-alimentation scolaire est un outil développé par la Banque Mondiale et ses partenaires. Il vise à évaluer d’une manière systématique les systèmes d’éducation par rapport à des normes mondiales établies sur les faits et les bonnes pratiques. L’objectif global du Saber est d’aider le pays à concevoir des politiques efficaces pour, notamment, améliorer les systèmes d’éducation et aider à diffuser les bonnes pratiques.
Le Conseil du Programme National d’appui à la Protection Sociale avait adopté, le mercredi 1er mars 2017, le budget quinquennal de cette structure qui s’élève à 637 millions USD.
Le premier axe consacré par ce budget met en évidence l’octroi des soins de santé de qualité et de proximité aux personnes dans le besoin, tandis que le second permet de faire bénéficier aux enfants et aux femmes enceintes de l’aide suffisante. Grâce à ce volet, des cantines solaires seront créées pour nourrir les élèves. Par ailleurs, des postes de santé seront ouverts dans les écoles primaires afin d’accorder les premiers soins aux bénéficiaires.
La protection sociale est un ensemble des politiques et programmes visant à réduire la vulnérabilité aux risques et à répondre aux chocs. Il vise également à faire face aux interruptions et pertes de revenus qui mettent les personnes dans des situations de pauvreté et de précarité
Le Document de stratégie de croissance et de réduction de la pauvreté (DSRP) considère la protection sociale comme faisant partie intégrante des services sociaux de base et du développement du capital humain et comme moyen important d’endiguement de la pauvreté
Le Conseil du PNPS est composé des ministères sectoriels, des partenaires techniques et financiers provenant des organisations internationales et des agences de développement ainsi que des experts.
L’on se souviendra qu’en 2013, le Programme mondial d’alimentation (PAM) avait décidé d’utiliser le Saber-Alimentation scolaire comme l’un des outils stratégiques de transmission guide de dialogue politique et d’évaluation systématique des programmes d’alimentation scolaire. Dina BUHAKE
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top