Liens commerciaux

0








Encore un mort dans son Wenge MMM : Accusé de sorcier, Werrason se justifie !




C’est la question que de nombreux observateurs se posent. En effet, l’orchestre cher à la star Noël Ngiama Werrason traverse une période dure de son histoire. Non seulement l’orchestre est frappé par le départ à foison de musiciens aguerris mais aussi il se vide de membres de son administration.

En l’espace de deux ans, Wenge MMM a enregistré quatre décès parmi les plus proches collaborateurs du Roi de la forêt.

Après Hugue Kitambala (chargé de mission), Shela (parolier privé), Olivier Ibrahim Monkha dit Monib (Directeur Marketing Commercial puis SG), c’est Yanki Mpuy qui vient de tirer sa révérence.

L’administrateur Directeur Technique du groupe, c’est de lui qu’il s’agit, a rendu l’âme, le dimanche 22 juillet 2018, à l’hôpital Lariboisière, à Paris, de suite d’une infection pulmonaire.

Pas même 40 jours après l’inhumation de Monib, la disparition de Yanki suscite beaucoup de commentaires dans les réseaux sociaux et médias en ligne. Nombreux disent qu’il serait ‘‘sacrifié’’ par Werrason pour le succès de son groupe.

De son côté, le staff de Wenge MM rejette cette accusation gratuite contre son leader qui est un Ambassadeur de la paix.

De quoi est-il mort ?

Selon la bouche autorisée de l’orchestre, ADT est tombé malade depuis le mois de février dernier.

« Yanki est allé se faire soigner en France où il a été consulté dans de grandes cliniques à Paris. Lui-même disait qu’il souffrait d’un problème respiratoire mais les spécialistes européens ne diagnostiquaient aucune maladie dans son corps, après plusieurs examens médicaux. Finalement, on a compris que sa maladie était d’origine spirituel», renseigne Pie Roger.

Evidemment, son état de santé avait beaucoup inquiété le patron de Wenge MMM qui ne ménageait aucun effort, pour le soutenir dans la prise en charge médicale.

«Il y a deux semaines, le Président Werrason nous a dépêchés dans sa famille biologique, à Kingasani, afin de se renseigner davantage sur sa situation. On a attendu une version selon laquelle Yanki serait victime d’un conflit d’héritage au niveau de la famille où les membres se disputent une parcelle», a révélé le porte-parole de Wenge MMM.

L’effet de mourir à fleur d’âge a été toujours l’objet de polémiques dans la société africaine.

«Je vous épargne des détails. Sa mort n’est pas naturelle. C’est vraiment spirituel. On lui a jeté un mauvais sort dans sa famille. C’est triste pour nous africains», regrette-il, tout en versant des lames.

Rappelons que l’illustre disparu était un des fidèles parmi les membres du staff de l’artiste. Alors jeune, d’abord fanatique, il a intégré Wenge MMM en 1998, comme cameraman puis technicien en charge de la sonorisation de l’orchestre.

A son arrivée au groupe, il a été pris en charge par Werrason qui lui avait payé les études universitaires jusqu’à décrocher son titre d’Ingénieur électronicien à l’Institut Supérieur de Techniques Appliquées, ISTA. Yanki s’occupait de la gestion des instruments et de la production scénique et discographique de l’orchestre. Ce qui fera de lui également conseiller artistique du groupe. Il a, pratiquement, accompagné le Roi de la forêt dans toutes ses prestations dans de grandes salles mythiques du monde. Aux derniers jours de sa vie, l’ADT Yanki jouait aussi le rôle de l’agent ‘‘marketeur’’ et de community manager du groupe.

Il avait une maîtrise de la nouvelle technologie de l’information et de la communication qui a poussé Werrason de lui confier également la gestion de son compte facebook officiel pour partager les images et infos le concernant, sur Internet et réseaux sociaux. La quarantaine révolue, Nkiya pour les intimes, laisse une veuve et trois enfants, tous vivants en Europe.

Paix à son âme !
Jordache Diala
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top