Liens commerciaux

0
Le sénateur Jean-Pierre Bemba juge « appréciable » l’assistance de la MONUSCO aux forces armées de la RDC dans la lutte contre les groupes armés.
«Elle [MONUSCO] a joué un rôle important dans ce pays. Elle a eu à intervenir même dans les conflits armés, on l’a vu à Goma, que ça soit même à Beni. Ce qui montre que l’assistance qu’elle apporte aux forces armées est appréciable », a-t-il dit vendredi 3 août 2018 au cours d’une conférence de presse.
Les autorités congolaises ont déjà demandé le retrait progressif de la mission de l’ONU en RDC.
«Les dirigeants du gouvernement veulent juger à leur niveau. Est-ce que faire partir aujourd’hui la MONUSCO est vraiment une solution ? Est-ce que tous les Congolais seront assurés du départ de la mission ? », s’est interrogé Jean-Pierre Bemba qui dit « n’être pas convaincu » du départ de la MONUSCO.
L’ancien vice-président congolais rappelle que la mission a contribué au retour de la paix et à la réalisation du processus électoral de 2006.
« Depuis 2001 la MONUC est déployée dans tout le pays avec l’objectif d’assurer la paix dans le pays, de pouvoir mettre en place des zones de démarcation pour que le cessez-le feu puisse être d’application. Elle a permis l’encadrement du processus électoral de 2006 et son mandat a évolué aussi dans la protection des civils », a rappelé Bemba.
Le Conseil de sécurité de l’ONU a renouvelé en mars dernier le mandat de la MONUSCO. Mais Kinshasa estime que ce nouveau mandat est le dernier affirmant la mission devrait quitter le pays en 2020.
Patrick Maki
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top