Liens commerciaux

0

« Le procureur de la République de Lubumbashi a signé un nouveau mandat d’arrêt contre Moïse Katumbi. S’il met un pied sur le territoire national, il risque d’être arreté et on soupçonne fort qu’un ordre de transfèrement sur Kinshasa soit prévu », explique un proche de l’ex-gouverneur.

Depuis le milieu de la journée de ce mercredi, le général Paulin Kyungu, chef de la police de la province du Haut-Katanga, se démène pour préparer l’envoi de groupes d’intervention sur les points de passage entre la Zambie et la RDC. Le vol du jet de Katumbi vers l’aéroport de Luano, à Lubumbashi, n’a toujours pas reçu l’autorisation d’atterrir, du coup, Kinshasa s’attend à ce que l’opposant n°1 tente de passer par la route pour rejoindre Lubumbashi pas très éloignée de ces frontières terrestres.
Moïse Katumbi, lui, comme il l’explique dans l’interview qu’il nous a accordée, sait ce qui l’attend et n’entend pas se laisser impressionner, rappelant l’Accord de la Saint-Sylvestre et les conclusions présentées par son avocat français Me Dupont-Moretti sur l’absence de charges qui pèsent contre lui.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top