Liens commerciaux

0
Kinshasa. Avec pour objet « interdiction d’embarquement jusqu’à nouvel ordre avec les anciens passeports congolais semi-biométriques », la Direction Générale des Migrations (DGM) entre en danse dans le debat socio-politique déjà assez tendu dans le pays.

Dans sa lettre datée du samedi 04 août 2018 signée le Directeur de Cabinet de son Directeur Général, la DGM signifie aux compagnies étrangères opérant depuis l’étranger et desservant certains postes frontaliers son interdiction de voir embarquer à leur bord des passagers originaires du pays détenteurs de ces passeports et qui n’ont pas encore eu le temps d’en renouveler avec ceux nouveaux et biométriques.

On peut y lire : « Je porte à votre connaissance qu’il est strictement interdit d’embarquer à bord de vos aéronefs jusqu’à nouvel ordre, tout passager détenteur d’ancien passeport congolais semi-biométrique » écrit Djoko Vale Kongolo au nom de son supérieur hiérarchique.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top