Liens commerciaux

0
Sa détermination serait-elle qu’il promet de ne rien abandonner malgré la désillusion deux jours durant lesquels devant le poste frontalier de Kasumbalesa, il n’a pu accomplir son désir de revenir en RDC ; avec pour objectif le dépôt de sa candidature pour l’élection présidentielle du 23 décembre 2018.

Candidat déclaré depuis plus longtemps, Moïse Katumbi Chapwe dont le régime ne veut plus d’un retour sur le territoire national depuis son départ en exil forcé en mai 2016 veut à tout prix revenir. Après la messe dominicale du 05 août 18 2018 dans la ville de Kitwe où il Est replié, il adressé un message à ses chers frères et sieurs congolais pour les remercier de l’accueil dont il a bénéficié les 03 et 04 août 2018 à Kasumbalesa.

Dans une vidéo de 2’08’’ ; Katumbi clame sa version des faits : « Chères sœurs congolaises et chers frères congolais, merci pour votre accueil pendant les deux jours à Kasumbalesa. J’étais là avant-hier et j’étais là hier, je voulais traverser pacifiquement ; retourner chez nous. Je n’avais pas une armée, je voudrais aller participer à ce grand rendez-vous qui entrain d’être gâcher par un seul homme ; un homme qui ne veut pas la paix, un homme qui ne veut pas la démocratie dans notre pays, un homme qui veut choisir ses candidats, Joseph Kabila. Nous n’allons pas accepter. J’ai demandé l’autorisation d’atterrissage à Lubumbashi, ils ne m’ont pas donné cette autorisation ; je me suis dit je dois me battre, je me suis battu, je suis arrivé à Kasumbalesa. Ils m’ont refusé le premier jour, ils ont refusé aussi le deuxième jour et on m’a signifié avec mon équipe que le Congo ne voulait pas me recevoir. Mais malgré ça Kabila oublie qu’il y a notre Constitution qui est une très bonne Constitution, il y a l’Accord de la Saint-Sylvestre qui est un bon accord. Je vais me battre, je vais utiliser la constitution congolaise, je vais aussi utiliser l’Accord de la Saint-Sylvestre. Donc soyez forts, ne vous découragez pas ; je vais me battre pour que tout le monde puisse participer aux élections. Le temps est venu, nous n’allons pas laisser à un seul homme écraser tout un peuple ; nous sommes à 80 millions des Congolais. Ensemble, nous serons très fort, ensemble nous allons changer notre pays et le plus important pour nous c’est la paix. Ma compassion aussi à toutes les familles qui ont perdu les leurs, ma compassion aussi à tous ceux qui souffrent dans nos prisons injustement à cause des élections. Que Dieu bénisse le Congo, nous voulons un Congo fort ; ne vous découragez pas, nous devons avoir la foi. C’est le plus important, que Dieu bénisse les Congolais ».

Le dossier de candidature de Katumbi à la CENI

Malgré la déconvenue de leur champion, les membres de sa plateforme Ensemble pour le Changement ont annoncé depuis Lubumbashi le dépôt incessant du dossier de candidature de Katumbi devant la CENI à Kinshasa. Kyungu Wa Ku Mwanza, Delly Sessanga, Bertrand Ewanga et Christian Mwando Nsimba l’ont dit hier lors d’un point de presse.

afriwave.com
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top