Liens commerciaux

0


Dans son réquisitoire après plaidoirie, le ministère public a demandé aux juges de décréter l'irrecevabilité de la requête d'Antoine Gizenga, secrétaire général du parti Lumumbiste Unifié (PALU).

Par cet avis, le ministère public demande aux juges de confirmer la décision de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) déclarant irrecevable la candidature à la Présidence de la République d'Antoine Gizenga. Le maître de l'action publique a estimé conforme à la loi les griefs reprochés au dossier de Gizenga par la CENI à savoir, défaut de qualité du signataire des formulaires de mandat et d'investiture.







Bien avant, le ministère public avait demandé aux juges de déclarer recevables mais non fondées les requêtes de Jean-Pierre Bemba et d'Adolphe Muzito. Toujours ce vendredi, le ministère public a requis la recevabilité dans la forme et dans le fond des requêtes de Samy Badibanga et de José-Marie Ekufu.

La Cour a pris toutes ces affaires en délibéré et va rendre des arrêts dans le délai de la loi, soit dans les 8 jours.
Catégorie

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top