Liens commerciaux

0
Gustave Omba est sorti de son silence, ce dimanche 26 août 2018, et déclare avoir voté pour la recevabilité de la candidature du président du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Jean Pierre Bemba Gombo.

Gustave Omba, délégué de l’Union pour la nation congolaise (UNC) à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), était critiqué par certains cadres du MLC au sujet de l’irrecevabilité de la candidature de Jean Pierre Bemba. Dans une interview à ACTUALITE.CD ce dimanche 26 août 2018, celui-ci a révélé sa contribution pendant la délibération.









“J’ai été la personne qui donnait ce principe simple qui dit que l’appel suspend tout. C’est le principe de droit. Et, je suis un juriste formé avec une expérience politique, je l’ai dit et le débat est né de ça. Et je suis resté jusqu’à la fin mordicus, et lorsqu’il était question de voter, j’ai réaffirmé ma position en disant que la candidature de Bemba doit être recevable sur base de ce principe-là, et c’est un principe universellement connu“, a soutenu Gustave Omba à ACTUALITE.CD.

Le président du Mouvement de libération du Congo (MLC), Jean Pierre Bemba, a vu sa candidature déclarée irrecevable par la CENI pour “sa condamnation par la Cour pénale internationale à un ans de prison et au paiement de 300.000 € pour subornation des témoins (extrait casier judiciaire produit au dossier et arrêt de la Cour pénale internationale, CPI)“.

Acquitté de sa condamnation de 18 ans de prison par la CPI pour notamment crime de guerre et crime contre l’humanité commis en Centrafrique, Jean Pierre Bemba fait l’objet d’une autre condamnation dans une deuxième affaire pour subornation des témoins, condamnation qu’il a attaquée devant la même Cour.

*Stanys Bujakera Tshiamala*


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top