Liens commerciaux

0
La Nouvelle Dynamique de la Société Civile, NDSCI exprime « toute sa désagréable surprise » de retrouver le nom de monsieur Fréderic BATUMIKE RUGIMBANYA sur les listes définitives des candidats députés provinciaux, dans la circonscription électorale de Kabare au Sud-Kivu.

Dans un communiqué publié ce 27 Août 2018 et signé par son président national, Jean Chrysostome Kijana, la structure rappelle que le député avait été condamné à deux reprises par les juridictions militaires de province et du pays et qu’aucun pourvoi en cassation n’a été enregistré dans le délai. Kijana dénonce par ailleurs la « légèreté » de la CENI dans son travail de chaque jour.









« Pour la NDSCI le fait de retenir sur les listes électorales un criminel de si grand chemin comme Batumike RUGIMBANYA, auteur et responsable de plusieurs meurtres dont celui du défenseur des droits de l’homme et un des animateurs de la NDSCI, Evariste Kasali, de l’allemand Walter Muller, de M. Kakonyi et de tant d’autres victimes de sa barbarie sanguinaire y compris de très nombreux enfants filles de 1 à 9 ans qui ont tout perdu de leur féminité à la suite de la mutilation violente de leurs organes génitaux pour des fins fétichistes, confirme la légèreté et la sélectivité qui caractérisent aujourd’hui cette institution sensée pourtant être indépendante. Maintenir des criminels et écarter certains citoyens sur base des considérations et injonctions politiques vient d’enlever le peu de confiance et crédibilité qui restait à la CENI qui, aujourd’hui, confirme son inféodation à un camp politique, à savoir la Majorité Présidentielle »

La Haute Cour militaire de la République Démocratique du Congo (HCM) avait confirmé le jeudi 26 juillet 2018 la condamnation des 11 prévenus dans l’affaire Kavumu. Ces derniers avaient été condamnés en première instance pour viols constitutifs de crimes contre l’humanité. Parmi ces condamnés, figurait le député Frédéric Batumike Rugimbanya.

Pourtant, sur la liste définitive des députés provinciaux publiée par la CENI dans le territoire de Kabare, Monsieur Batumike Rugimbanya est le N° 57. Ce qui suscite colère et étonnement dans le chef des activistes des droits de l’homme du Sud-Kivu.

Florence Ashuza
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top