Liens commerciaux

0
Dans son allocution mardi 25 septembre 2018 du haut de la tribune de la 73e assemblée générale des Nations-Unies, le président de la République, Joseph Kabila Kabange, a confirmé une fois de plus, que le train des élections est en marche, et ne s’arrêtera pas.

« En dépit des défis énormes qui jonchent encore son parcours sur tous les plans, comme l’année passée, je réaffirme le caractère irréversible de la tenue des élections prévues à la fin de cette année. Ainsi, la situation politique de mon pays gagne en lisibilité. Toutes les échéances prévues au calendrier électoral en vue des prochains scrutins, étant à ce jour tenues », a déclaré Joseph Kabila.

Le chef de l’État a dans la foulée, indiqué que tout sera mis en œuvre afin de garantir le caractère apaisé et crédible desdits scrutins, gage de la consolidation de la stabilité politique et économique dont la RDC a tant besoin, pour son émergence.

Ayant épuisé ses deux mandats constitutionnels depuis décembre 2016, J. Kabila ne pourra pas compétir aux prochaines élections. Le 8 août dernier, il avait désigné Emmanuel Ramazani Shadary, pour représenter le Front Commun pour le Congo « FCC », plateforme qu’il a nouvellement créée, dans la course à la magistrature suprême.

Jephté Kitsita

7sur7.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top