Liens commerciaux

0
L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice « ACAJ » a saisi ce jeudi 6 septembre 2018, le gouverneur de la ville province de Kinshasa, pour mettre fin à la montée en puissance du phénomène « UJANA », qui sévit depuis un certain temps dans la capitale.

Pour Georges Kapiamba, « ce phénomène est une forme de prostitution publique qui porte atteinte aux bonnes moeurs ».

« l’ACAJ vous recommande vivement de convoquer une réunion avec les acteurs principaux du secteur de protection de la jeune fille et la Police, afin d’étudier une réponse holistique rapide pour contrer ce phénomène avant qu’il ne prenne une grande ampleur sociale. Nous restons disponibles pour y contribuer si nécessaire », écrit ACAJ à André Kimbuta.



Le phénomène UJANA qui ne cesse de faire parler la société actuellement, est véhiculé par un groupe de filles dont l’âge varie entre 14 et 22 ans. Il consiste donc à porter des habits légers, sexy et faisant transparaître la poitrine et la partie inférieure du ventre pour attirer les clients.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top