Liens commerciaux

0
La sécurité et la salubrité dans la ville de Kinshasa préoccupent au plus haut point le Général Sylvano Kasongo. Après la commune de la Gombe, le Commandant de la Police ville de Kinshasa a procédé, le week-end dernier, au démantèlement des garages pirates et à l’évacuation des épaves de véhicules abandonnées le long des avenues des communes de Limete et Kasa-Vubu.

En véritable homme de terrain, le chef de la Police de la capitale a commencé par un bref entretien, le vendredi 7 septembre dernier dans la matinée, avec le bourgmestre de la commune de Limete. Ces deux personnalités ont échangé sur les aspects sécuritaires et ceux touchant à la salubrité de cette opération, initiée depuis peu par le Commissaire provincial de la PNC Kinshasa.
Après s’être imprégné de la détermination qu’affiche le Général Sylvano Kasongo à éradiquer l’insécurité et rétablir la propreté dans la mégapole congolaise, le bourgmestre de la commune de Limete, Me Nkulu, a promis de publier un communiqué officiel pour mettre en garde ses administrés.




SATISFACTION
"Je suis content que le Général Sylvano Kasongo ait fait le déplacement dans ma commune. C’est une opération purement pédagogique. Nous avons dit au commandant provincial de la Police de la ville de Kinshasa qu’il a frappé à une porte déjà ouverte. Nous allons l’accompagner et nous impliquer pour la réussite de cette opération combien salutaire ", a indiqué Me Nkulu.
"Nous saluons cette initiative prise par le patron de la sécurité à Kinshasa. Ces épaves de véhicule abandonnées sur les avenues contribuent énormément à la saleté et à l’insécurité dans notre commune. Des inciviques qui agressent souvent les paisibles citoyens s’en servent comme un lieu de cachette, avant de sauter sur leurs proies ", a indiqué Jonas, K., un habitant de la 12ème rue Limete résidentiel.

KASA-VUBU, LA COMMUNE MODELE
A côté de Limete, le Général Kasongo a été agréablement surpris par la commune de Kasa-Vubu. Cette municipalité applique à la lettre le mot d’ordre donné par l’autorité sécuritaire de la ville. Aucune épave de véhicule n’a été trouvée sur les rues. Occasion pour le Général Kasongo de féliciter les habitants de cette commune, tout en leur demandant de continuer sur cette lancée.
Les observateurs avertis encouragent le patron de la sécurité de la ville de Kinshasa à poursuivre cette opération dans plusieurs autres communes de la ville de Kinshasa. "Nous attendons avec impatience que le Général Kasongo vienne évacuer les véhicules abandonnés dans les avenues du district de la Tshangu", a plaidé Eddy, la trentaine révolue.
Le général Sylvano Kasongo a profité de cette descente sur terrain pour sensibiliser davantage la population à la salubrité. "Nous allons être sur terrain tous les jours. Nous invitons ainsi la population à nous accompagner dans cette lutte. Il faut désormais contacter la Police si dans votre avenue, il y a de véhicules abandonnés qui menacent la sécurité et la beauté de votre coin", a-t-il martelé.
La croisade contre l’insalubrité et l’insécurité dans la ville de Kinshasa, initiée par le Commissaire provincial de la Police ville de Kinshasa, s’avère plus qu’utile. Car, ces véhicules abandonnés constituent, non seulement le dépotoir des immondices susceptibles de causer des maladies, mais ils servent aussi d’abris des criminels communément appelés "Kuluna" à Kinshasa. Orly-Darel NGIAMBUKULU

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top