Liens commerciaux

0
Candidat président de la République en décembre prochain, Alain Daniel Shekomba (ADS) a déroulé vendredi 21 septembre la trame de son programme de gouvernement pour les prochaines années. Son programme a ceci de particulier qu’il n’est pas chiffré.ADS veut d’abord un audit général des comptes publics avant d’avancer des chiffres.

Devant ses partisans et une flopée de journalistes réunis dans une salle de l’immeuble Reine de la Paix au croisement des avenues Huillerie et Tombalbaye dans la Commune de la Gombe ; a, « pour sortir le pays du coma », pris 12 engagements qui seront le pilier de son action à la tête de l’État.
Il s’agit de :
1. respect intégral de la Constitution,
2. De la mise en place de la tension salariale de 1 à 10 entre le dernier agent de l’Etat (huissier) et le président de la République,
3. Au Versement régulier des frais de fonctionnement et d’investissement au prorata des recettes publiques réalisées à tous les services de l’Etat,
 4. A la comparution devant la justice de tous les criminels économiques et des guerres,
 5. A la mise en application du principe de retenue à la source de 40℅ des recettes publiques à caractère national allouées aux provinces,
6. Au remplacement de la caution en argent par la caution des électeurs pour impliquer le peuple dans la sélection de ses dirigeants en amont et en aval et supprimer ainsi une autre tare de la corruption,
7. A la suppression du ministère en charge des médias mais au seul maintien du conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC),
8. A la création du fonds spécial pour la réparation et la réconciliation, (FSRR)
9. Au recensement permanent et identification générale de toute la population,
10. A la construction de la prospérité et la dignité de chaque congolais,
11. A la garantie de l’intégrité territoriale, 
12. À l’audit général du pays.
I.M.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top