Liens commerciaux

0
Invalidé définitivement par la Cour Constitutionnelle de la course à la présidentielle pour défaut de preuve de paiement de la caution électorale, Jean-Paul Moka est sorti de son silence ce mardi 25 septembre 2018.

Devant la presse, Moka a indiqué qu’en réalité, il y a seulement cinq candidats présidents sérieux parmi ceux retenus définitivement par la Cour Constitutionnelle et proclamés par la CENI.

« Il y a 21 candidats mais en réalité il y en a que 5. il s’agit de Ramazani Shadary, Martin Fayulu, Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe et Kin-Kiey Mulumba », a-t-il déclaré.

Jean-Paul Moka fustige également le fait que certains candidats parmi les 21, ne sont même pas connus en dehors de la République Démocratique du Congo.

« En réalité, si vous allez sur Google, Il y en a qui ne sont même pas là, qui ne sont même pas connus », a-t-il déclaré.

Pour JP Moka, son invalidation ne doit pas être un motif de blocage de la machine électorale de sa part. « Je ne fais pas la politique pour moi-même, mais je la fais sur base des causes », a-t-il conclu.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top