Liens commerciaux

0

Au moins 14 civils et 4 militaires ont été tués dans les affrontements ce samedi 22 septembre 2018 à Beni (Nord-Kivu). Plusieurs blessés sont aussi rapportés par la société civile en plus des dégâts matériels.

Presque toutes les victimes habitaient à Mupanda  TCB, Kasanga Paida, Kasinga et Kasabinyole, zones situées dans la commune de Ruwenzori.

"14 corps des civils sont à la morgue pour le moment. Nous avons aussi enregistré plusieurs blessés et les autres corps seraient encore dans les quartiers. Pour la société civile, ce qui se passe actuellement à Beni est une honte pour le gouvernement congolais mais aussi une honte pour la MONUSCO. Ce sont les ADF qui viennent attaquer la population et les militaires au lieu que çe soit les FARDC et la MONUSCO qui attaquent l'ennemi ", a dit à ACTUALITÉ.CD Kizito Bin Hangi,président de la société civile de Beni.

Plusieurs familles se sont déplacées nuitamment vers le centre-ville de Beni. La tension reste tendue pour l'instant à la morgue de l'Hôpital Général de Référence de Beni. Plusieurs familles endeuillées viennent récupérer les corps de leurs proches tués dans l'attaque de ce samedi.

Yassin Kombi, depuis Beni
actualite.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top