Liens commerciaux

0
Le président de la République a présenté mardi 25 septembre ses condoléances aux familles touchées par le drame qu’a connu la ville de Beni au Nord-Kivu dans l’Est de la République démocratique du Congo.

En voyage officiel aux Etats-Unis d’Amérique où il participe à la 73e assemblée générale de l’ONU, c’est le vice-Premier ministre en charge de l’intérieur et sécurité qu’il l’a fait au nom du chef de l’État.

Henri Mova Sakanyi l’a fait pendant qu’il présidait à son cabinet une réunion du comité de pilotage du processus électoral élargie aux services de sécurité.

Au delà du message des condoléances adressées, le vice-Premier ministre a rassuré les familles éplorées et la population de l’imminence d’une »riposte efficace » pour répondre aux récentes attaques des rebelles Ougandais Adf.


Autour de Mova, il y avait notamment : le ministre de la défense, le vice-ministe de l’intérieur, les patron des services des renseignements civils et militaires, le chef d’état-major adjoint des FARDC, etc.

Pour rappel, une attaque des Adf samedi passé a fait près d’une vingtaine de morts (19), civils et militaires dans la ville de Beni.
Depuis la ville est paralysée par les manifestations de la population qui crie son ras-le-bol.

La ville de Beni fait aussi face à l’épidémie d’Ebola.
L’insécurité et la psychose observée dans la ville complique la riposte.

Alphonse Muderhwa

7sur7.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top