Liens commerciaux

0
*Le chef de l’Etat va, par ailleurs, relâcher dans la nature plusieurs perroquets gris à titre symbolique.

Joseph Kabila va lancer un signal fort à la communauté internationale ce dimanche 30 septembre à Kinshasa. Le chef de l’Etat congolais procédera à l’incinération d’une tonne d’ivoires et d’une tonne d’écailles de pangolins, saisies auprès de braconniers qui s’apprêtaient à les vendre de manière illicite.

Garant de la Nation, le Président de la République va concomitamment relâcher dans la nature près de 200 perroquets gris, arrachés également de mains des prédateurs. ’’Une première dans le monde’’, fait remarquer le Directeur Général de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), Dr Cosma Wilungula Balongelwa, qui a annoncé la nouvelle lors d’un atelier sur la lutte contre le trafic illicite des espèces sauvages, organisé hier mardi 25 septembre à Kinshasa.
"En termes chiffrés, nous voulons détruire une tonne d’ivoires et une tonne d’écailles de pangolins, et lâcher symboliquement un certain nombre de perroquets gris", a confié à la presse le patron de l’ICCN.

"C’EST LE COURONNEMENT D’UNE TRES GRANDE ACTION"
"C’est le couronnement d’une très grande action qui venait d’être menéependant ce temps dans notre pays, lorsqu’il s’est décidéàlancer un message très fort à travers le monde. Une manière de montrer que nous, nous avons adhéré à la protection de nos ressources, des espèces de faune et de flore. Non seulement en voie d’extinction, mais aussi pour qu’elles puissent être abondantes dans notre pays", a lâché Dr Cosma Wilungula.
"Nous avons, poursuit-il, voulu le témoigner par un message très fort, où le Président de la République, qui va êtrele quatrième chef de l’Etat, en Afrique,à pouvoir procéder àla destruction ou à l’incinération d’un stock de produits qui sont, aujourd’hui, qualifiés d’interdits à travers le monde, comme la destruction des stocks d’ivoire. Mais, cela va être une première dans le monde : voir un président procéder à la destruction d’un stock important d’écailles de pangolins ! Parce qu’un tel geste n’a jamais été posé nulle part".

DES ESPECES TOTALEMENT PROTEGEES
"Savez-vous que les quatre sous espèces de pangolins ont été aujourd’hui enregistrées à l’annexe 1 de CITES comme espèces totalement protégées ? Cette espèce animale a une très grande valeur sur le plan de la conservation et de la biodiversité", a indiqué le patron de l’ICCN.
"Il y a également le perroquet gris qui est considéré au monde comme l’oiseau de compagnie le plus intelligent.Cet oiseau fait aujourd’hui l’honneur de tous les grands hommes. Ceux qui veulent bien être en compagnie des perroquets gris. Mais, on a observé dans le monde qu’il y a presque l’extinction de ces espèces, menacées de bradage, et objets d’un commerce à la fois illégal et illicite très développé…", a fait remarquer CosmaWilungula.

LACHAGE DES PERROQUETS GRIS
"Et CITES, dit-il, avait aussi enregistré le perroquet gris comme espèce totalement protégée à l’annexe 1.Voilà pourquoi nous avons pris des dispositions, parce que nous sommes le pays qui est dans l’aire des répartitions : autant de pangolins, d’éléphants que de perroquets gris. Il fallait, à notre niveau, en tant que membres de la Convention CITES, montrer à la face du monde que nous avons adhéré, non seulement à cette Convention, mais également à la protection de ces espèces".
"Et le signal fort de la destruction et de la réintroduction ou lâchage des perroquets gris ce dimanche par le président de la République va être un message fort dans le monde. Occasion de signaler qu’en RDC, nous ne tolérerons jamais la criminalité environnementale, les trafics de ces espèces… Et nous travaillons pour pouvoir les préserver, afin qu’en tant que biodiversité, ca puisse contribuer davantage à pouvoir soutenir le conditionnement de la vie du peuple congolais et de l’humanité toute entière", conclut Cosma Wilungula. Yves KALIKAT
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top