Liens commerciaux

0
*En politique, dit-on, les alliances se font et se défont. Ici, en RD. Congo, tout bouge, tout passe et rien ne résiste au temps, ni au vent de l’histoire. Après l’épopée d’invalidation à la CENI et de recours jugé recevable et non fondé à la Cour Constitutionnelle, Antoine Gizenga que ses affidés voulaient encore propulser au summum du pouvoir d’Etat, en dépit du poids de son âge, au-delà de 95 ans, serait sur le point de réorienter le Palu vers de nouvelles pistes, après qu’il ait déficelé, du moins, officiellement, sa vielle alliance avec la Majorité Présidentielle. Lundi 15 octobre dernier, Noël Tshiani Muandiamvita, conscient de l’importance du rôle que le Palu peut, en tant qu’un des partis historiques, jouer lors des élections du 23 décembre 2018, a décidé librement de frapper à la porte du Patriarche Antoine Gizenga pour solliciter, certes, un nouveau mariage. La nature ayant, comme l’on peut l’imaginer, horreur du vide, l’homme veut, en tout cas, en profiter. A son avis, un tel mariage, s’il est vraiment conclu, serait un développement spectaculaire dans la politique congolaise dans la mesure où il détribalise l’agora en mettant en avant les valeurs au détriment des vices du provincialisme et du tribalisme.

Main tendue

Il s’appelle Dr Noël Tshiani Muadiamvita, Candidat à la Présidentielle 2018 de la République Démocratique du Congo. Alors qu’il n’est pas politicien conventionnel, il développe, plutôt, une vision chiffrée et illustrée pour l’avenir de son pays.

Le 15 octobre, Noël Tshiani s’est déplacé vers le siège officiel du Parti Lumumbiste Unifié (Palu) pour, d’une part, présenter sa vision de développement pour la reconstruction de la RDC et, d’autre part, solliciter le partenariat avec le plus vieux des partis politiques congolais.

Sa vision est de sortir la RDC du sous-développement, de la pauvreté et de l’humiliation pour en faire un pays stable, prospère et équitable, donc un pays émergent en 15 ans. Dr Noël Tshiani invite le Palu et le peuple congolais à prendre connaissance son Plan Marshall pour la Reconstruction et le Développement de la RDC qu’il envisage de mettre en œuvre avec la participation de tous ses compatriotes pour créer des opportunités et des emplois bien rémunérés pour toutes les congolaises et tous les congolais sans exception. La vision laborieusement conçue par ce banquier professionnel et spécialiste du développement sera présentée au public congolais, le 20 octobre 2018 au Kempinski Hôtel Fleuve Congo à 14h. L’entrée est gratuite. Tout le monde est invité: opposition, majorité et société civile, étudiants, professeurs, enseignants, fonctionnaires de l’Etat, infirmiers, médecins , syndicalistes, mamans maraîchères, professions libérales, ingénieurs, agronomes, journalistes, ambassadeurs, représentants des organisations internationales, représentants du secteur privé, députés, sénateurs, présidents des institutions publiques, militaires, policiers, agents des services de renseignement, candidats Président de la République, anciens premiers ministres et ministres, recteurs des universités, corps académiques des universités et instituts supérieurs ainsi que les professeurs, préfets et enseignants des écoles secondaires, pasteurs et prêtres, et les citoyens ordinaires.

Joint au téléphone pour savoir un peu plus sur le choix du Palu comme partenaire lors de cette élection présidentielle de tous les enjeux, le banquier Washingtonian réplique qu’un tel partenariat se justifierait par le partage des mêmes valeurs et principes : “Nous devons restaurer la République des valeurs telles que l’intégrité, le bien-être collectif, les droits humains, la méritocratie, l’égalité des chances pour tous, le travail, la justice, la solidarité, l’amour du prochain, l’amour du pays, l’éducation citoyenne, le respect des biens publics et le respect de la constitution et des lois du pays. Ce sont ces valeurs qui sont porteuses d’espoir et que nous mettrons en avant pour réhabiliter notre pays.” Tshiani estime que le Palu du Patriarche Antoine Gizenga partage les mêmes valeurs et la même vision pour le développement de la RDC. En unissant les forces, Dr Tshiani et le Palu constitueraient la masse critique suffisante pour mener une campagne électorale gagnante.

Le partenariat Tshiani – Gizenga présente plusieurs avantages. Il donne au Palu un candidat Président de taille après l’invalidation de la candidature du patriarche par la Céni. Il donne au Palu la vision de développement présentée et soutenue partout par Dr Tshiani pour sortir la RDC du sous-développement et en faire un pays émergent en 15 ans. Le succès de cette vision permet la réhabilitation de l’image de marque du Patriarche Antoine Gizenga dans l’opinion publique après son alliance rompue avec la Majorité Présidentielle.

Pour Noël Tshiani, un partenariat avec le Palu de Gizenga est une aubaine qui prouve à suffisance que ce banquier de développement dévoile le visage d’un animal politique de taille. Le partenariat lui donne du jour au lendemain une base politique nationale à travers le pays.

La combinaison Tshiani – Gizenga pourrait être un mariage de raison dans l’intérêt du peuple congolais dans la mesure où sa justification est de gagner le pouvoir pour mettre en œuvre la vision commune pour développer la RDC au profit du peuple Congolais.

Ce mariage est un développement spectaculaire dans la politique congolaise dans la mesure où il détribalise la scène politique en mettant en avant les valeurs au détriment du provincialisme et du tribalisme.

Noël Tshiani, orginaire du centre s’érige contre le tribalisme et met en avant les valeurs, les compétences et la méritocratie. Antoine Gizenga, originaire du Bandundu et donc, de l’Ouest, prouve aux congolais qu’il est capable d’aller au-delà de la partie Ouest du pays pour embrasser le Centre et l’Est de la République dans l’intérêt du pays et du peuple congolais.

LPM
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top