Liens commerciaux

0
*La Plateforme des communautés de base (PCB), née des cendres de l’Entente inter provinciale (EIP), va soutenir les actions d’envergure entreprises par le chef de l’Etat et appuyer le choix opéré pour favoriser l’alternance démocratique.


Les communautés de base et notabilités de la RDC ont créé une structure apolitique appelée "Plateforme des communautés de base" (PCB) pour fédérer les énergies et les ressources humaines sans tenir compte de la tribu, de l’ethnie, de la religion ni de toute autre considération. La sortie officielle a eu lieu hier dimanche 14 octobre à Kinshasa.

Selon le président de coordination nationale de PCB, Kabangu Mbuyu Célestin, cette structure a également pour but de "créer une dynamique sociale pérenne pour gérer les questions fondamentales communes de paix, de sécurité, de partage, de développement de différents coins du pays."
Du haut de sa tribune, le président de la PCB a invité chacun à la prise de conscience pour qu’ensemble ils réussissent cette œuvre grandiose afin de demeurer en Afrique centrale un modèle d’unité et de cohésion fraternelles.
"Maintenant que le peuple congolais est à la troisième phase d’élections dans notre pays, les Communautés de base entendent mener une campagne de proximité afin de permettre à tous les électeurs de participer aux élections et relever les contradictions inhérentes aux aspects politiques", indique Célestin Mbuyu. Il ajoute que les Communautés de base engageront dans cette bataille les personnalités, les notables et les leaders sociaux et politiques capables de mobiliser toutes les couches de la population, de la base au sommet afin de leur permettre de jouer un rôle de premier plan durant la période préélectorale, électorale et post électorale.

NON A LA POLITISATION DE LA PCB
Célestin Mbuyu Kabangu met en garde contre la politisation de la structure. "Nous nous devons d’éviter de politiser la Plateforme des Communautés de base, et s’interdire que les politiciens aux ambitions démesurées nous infiltrent et nous atomisent comme cela fut le cas avec l’EIP."
Il rend un vibrant hommage au chef de l’Etat, Joseph Kabila, "d’avoir initié cette ingénieuse idée qui renforcera pour l’avenir la solidarité, la fraternité et la cohésion nationale des fils et filles de ce grand pays qu’est la RDC."
La PCB compte 347 membres qui composent le Conseil des représentants, 44 membres de la Coordination nationale. Didier KEBONGO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top