Liens commerciaux

0


Le prévenu Kengayi wa Kengayi David impliqué dans le meurtre de deux experts des Nations Unies, Zaïda Catalan et Michaël Sharp survenu en mars 2017 à la localité de Moyo Musuila, à Bunkonde, au Kasaï Central, est décédé mardi, à la prison centrale de Kananga, ont confirmé à l’ACP des sources judiciaires.



Les circonstances exactes de ce décès n’ont pas été précisées à la presse, semant ainsi des commentaires en sens divers sur ce drame qui est arrivé au moment où l’on s’y attendait le moins. Le corps du prévenu Kengayi wa Kengayi est gardé à une morgue de la place pour une autopsie sollicitée par les services compétents.



Intérimaire, de son vivant, du chef de groupement de Bena Kabiye, secteur de Dibanda, en territoire de Dibaya, au moment des faits, le défunt avait été inculpé pour participation présumée au mouvement insurrectionnel de Kamuina Nsapu.



Invité en novembre 2017 comme renseignant, puis transformé en prévenu après son arrestation en octobre dernier, le disparu a succombé après sa comparution à une seule audience au lendemain de changement de son statut.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top