Liens commerciaux

0
Un agent de la Commission Électorale Nationale Indépendante, « CENI », a été kidnappé à Ubundu, alors qu’il sensibilisait sur l’usage de la machine à voter dans la province de Tshopo.

L’information a été livrée vendredi 19 octobre par Corneille Nangaa, président de la CENI, au cours de la réunion inter-institutionelle présidée par le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, élargie à certains membres du Gouvernement, à laquelle il a pris part.

Le vice-premier ministre de l’intérieur et sécurité, Henri Mova Sakanyi, qui a fait la restitution de la réunion, a signifié que C. Nangaa a relevé les défis qui se posent au processus électoral, notamment les velléités de glissement du calendrier dans le chef de certains acteurs politiques qui se servent de prétexte pour rejetter la machine à voter, ainsi que la question des électeurs sans empreintes.

« Les poches d’insécurité nécessitent des mesures particulières, à l’exemple du kidnaping d’un agent de sensibilisation avec sa machine à voter à Ubundu secteur de Bakuma non encore retrouvé, otage et séquestration des agents de repérage de la CENI par les pygmées, dans le territoire de Kalemie et de Nyunzu », a indiqué H. Mova.

À en croire le VPM, la persistance de l’épidémie d’Ebola dans certains coins de la République, a été aussi évoquée par le patron de la Centrale Électorale.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top