Liens commerciaux

0

Théodore Ngoy, candidat à la présidence de la République, s’est présenté au nom des candidats de l’opposition devant les journalistes au sortir de la réunion voulue technique avec la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Il a expliqué, selon lui, le contenu et le contexte des échanges avec Corneille Nangaa, président de la centrale électorale.

« Il y a des candidats qui ne sont pas venus. Je pense qu’ils ont raison. La réunion s’est terminée en queue de poisson. La majorité de candidats pensent qu’il faut vider la question de savoir si la machine à voter est une décision légale ou illégale avant d’examiner sa fiabilité sur le plan technique. On a discuté tout ce temps sur cette question. Nous avons dit que cette machine n’est pas légale et nous l’avons démontré. On a voulu que la CENI et nous arrivions à la conclusion de savoir si cette machine est légale ou pas », a t-il dit en ayant à ses côtés notamment Seth Kikuni, Martin Fayulu et d’autres candidats.

Il a également expliqué le contexte de la fin de cette réunion.

« Curieusement à la fin, le président Corneille Nangaa nous a dit : ceux qui ne veulent pas qu’on ait une discussion technique peuvent partir. Ceux qui veulent qu’on expérimente la machine à voter qu’ils restent. Voici, comment on traite ici les candidats à la présidentielle », a t-il ajouté.

A cette réunion, les candidats s’étaient faits accompagner d’experts.
actualite.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top