Liens commerciaux

0
Tryphon Kin-Kiey Mulumba, candidat à la présidentielle du 23 décembre, ne voit pas comment le calendrier électoral sera respecté. Sur RFI, il s’est interrogé sur le financement et les questions qui fâchent et qui devraient faire l’objet d’une discussion entre la CENI et les candidats.

« Je pense qu’il faut absolument écarter cette machine à voter. Personne n’en veut. Tout le monde est contre », a t-il dit au sujet de la machine à voter notamment décriée par l’opposition.

Candidat indépendant, mais faisant partie de la famille politique de Joseph Kabila, Kin-Kiey note aussi la problématique des électeurs dont les empreintes n’ont pas été prélevées.

« Je note qu’il y a cette question d’électeurs sans empreintes digitales. On continue à dire qu’on a l’argent alors que clairement on n’en a pas. On parle de 250 millions qui manquent encore », a t-il ajouté.

L’ancien ministre s’est fait représenter à la réunion de ce jeudi entre la CENI et les candidats par Jean-Paul Moka.

« Comment d’ici à trois mois, on ira aux élections. Je ne vois pas comment ces élections auront lieu le 23 décembre. Pourquoi ne pas prendre le courage de le dire ? Ca doit être une réunion de vérité. Il faut que la CENI et les candidats se disent les vérités », a encore dit Kin-Kiey.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top