Liens commerciaux

0


Sur Top Congo, Lambert Mende, Responsable de la cellule de communication du Front Commun pour le Congo (FCC) a répondu au collectif des candidats président qui accusent la plateforme du pouvoir d’utiliser les moyens de l’Etat pour faire la propagande de son candidat à la présidentielle Emmanuel Ramazani Shadary.

« Il faut prouver les choses, il ne faut pas les déclarer tout simplement. s’ils ont des preuves qu’ils articulent ça devant les juges », a-t-il dit.

Lambert Mende assure également que le FCC se défendra devant les cours et tribunaux, pour démontrer que ces accusations relèvent d’une blague de mauvais goût.

« C’est un droit pour tout citoyen de saisir les cours et tribunaux. Attendons qu’ils les saisissent. Nous sommes prêts à nous défendre devant les cours et tribunaux. Si c’est devant la justice, nous aurons l’occasion de nous défendre. Nous allons démontrer que tout cela relève d’une blague de mauvais goût tout simplement. Parce que quelque chose qui ne peut pas être prouvé, ne peut pas être articulé devant les cours et tribunaux. On va classer sans suite ce dossier, à moins que les magistrats ne poursuivent pour outrage à la magistrature », a-t-il déclaré.

Ce mercredi, un collectif des candidats président de la République a dit avoir saisi les institutions compétentes pour exiger la radiation de Shadary conformément aux dispositions de l’article 36 de la loi électorale.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top