Liens commerciaux

0
« Je n'ai rien de personnel contre Martin Fayulu. Je vois mal les militants de l'UDPS (parti de Félix Tshisekedi) voter pour Martin Fayulu », estime Adam Bombole.

« Notre candidat a été écarté pour des raisons politiciennes, mais ce n'est pas le moment de choisir le moindre mal », dit encore le président d’Ensemble changeons le Congo (ECCO), parti politique membre d’Ensemble pour le changement, plate-forme politique soutenant la candidature de Moïse Katumbi.



Tshisekedi et Kamerhe, bon profil

« Nous devons être réalistes et tenir compte des paramètres qui sont sur le terrain », indique Adam indique.

« A mon humble, il y a deux candidats qui pouvaient compétir valablement. J'aurais bien voulu que ce soit Tshisekedi parce que l’UDPS a des assises depuis de nombreuses années sur l'ensemble de la république ou éventuellement Monsieur Vital Kamerhe qui a démontré ses compétences et son implantation à travers la République ».

Adam Bombole pense « que chacun des participants n'a pas été sincère dans le choix du candidat... il y a quelque part un manque de lucidité ».

Martin Fayulu a été désigné ce dimanche candidat commun de l’Opposition à l'issue d’une réunion de 3 jours à Genève qui a mis autour d’une table 7 leaders de l’Opposition, à l’initiative de la fondation Kofi Annan.




Par Barick Bwematelwa
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top