Liens commerciaux

0
Ce sont des sources très fiables, qui l’ont rapporté avec certitude nette à C-NEWS. Celles-ci affirment que le président sortant, Joseph Kabila n’est pas tenté par la présidence du Sénat, comme d’aucuns le
pensent. Il ne sera pas non plus présent dans l’Hémicycle du Sénat, pendant la mandature 2019-2024. Après la passation du pouvoir entre lui et le nouveau président de la République, Kabila, explique une des sources : «se retirera de la scène politique nationale, pour suivre l’évolution de la gestion de l’Etat de loin comme tout citoyen congolais». Pendant ce temps, souligne cette même source, Kabila va s’occuper de ses affaires privées notamment ses chantiers, ses fermes, ses plantations et surtout de sa famille. «Pendant 18 ans d’exercice, Kabila n’a pas eu assez du temps pour sa famille. Le gros de son temps, il l’a réservé à la République. Il a presque sacrifié sa jeunesse. Il doit rattraper le temps et l’énergie engagés en politique», explique une autre source ; avant d’indiquer : «le président aura peu de temps pour la politique. Ceux qui auront besoin de ses conseils, n’auront qu’à lui rapprocher. Il quittera la scène à la Mandela». C’est donc une utopie de concevoir que Kabila en sénateur à vie, mijoterait un plan pour accéder à la présidence du Sénat, afin d’organiser un coup contre Shadary si jamais celui-ci est élu, pour le remplacer aussitôt. Remplacer Shadary aussitôt, avant d’organiser des élections anticipées et changer par ailleurs la constitution pour revenir aux affaires et y demeurer à jamais.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top