Liens commerciaux

0
Au sortir de la lourde défaite des siens contre le Paris SG (0-4, 13e journée de Ligue 1), le coach de l’AS Monaco Thierry Henry avait le ton grave en conférence de presse.

Semblant désabusé, le technicien a lâché une petite phrase sous forme de boutade qui en dit long sur son impuissance du moment. « Je vais peut-être devoir reprendre une licence... », a-t-il lancé, expliquant ensuite que les Monégasques devaient « continuer, s’accrocher et ne pas lâcher ».

Outre une plaisanterie quant à un éventuel retour sur les terrains, Thierry Henry a fait le point après le nouveau revers subi par son équipe dimanche, contre le PSG. Un point qu’il a voulu optimiste, mais lucide.



Au Stade Louis II

Thierry, comment analysez-vous ce revers contre Paris, et comment inverser la tendance ?
Thierry Henry : On savait que ce serait dur contre Paris, donc on ne va pas chercher d’excuse. C’est différent par rapport au match face à Bruges. (…) Mais aujourd’hui, il y avait quand même une différence de qualité, de sûreté. On a vu une équipe qui est première au classement, ça fait des talonnades, ça revient à toi à moi… Mais au début du match, ils n’étaient pas aussi sereins. A l’arrivée, c’est plus que serein pour eux. Mais on perd encore deux joueurs ce (dimanche) soir… Ça commence à faire beaucoup. C’est toujours un peu le même scénario dans nos matches. (…) Mais ce qui m’inquiète encore plus, c’est qu’on a perdu Mboula. Je ne sais pas exactement ce qu’a Nacer (Chadli), mais il ne pouvait pas respirer… Ce n’est pas terrible non plus. Quand vous voyez qui peut rentrer de leur côté, qui est resté sur le banc, ça laisse à désirer… Mais ils ont travaillé pour cela, gagné des titres pour cela et ont des joueurs pour cela, pour faire ce qu’ils ont fait ce (dimanche) soir.


sport24.lefigaro
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top