Liens commerciaux

0


L’annonce de l’équipe de campagne du candidat du FCC soulève des vagues. Jamais équipe de campagne de candidat à l’élection n’a suscité autant de contestations, jusqu’à entamer les fondements de l’édifice FCC, où les cadres de cette méga plateforme électorale transfuges de l’opposition crient déjà à la marginalisation.

Des sources généralement bien informées, on apprend que l’évangéliste Oscar Kiziamina Kibila, du ministère la Puissance du nom de Jésus à Yolo-Kapela et l’évêque général Albert Kankienza Mwana Mbo, du ministère Foi Abondante (Limete) et président de l’Association des Eglises de réveil du Congo, ont été convoqués ce matiin par les services de l’Agence nationale de renseignements (ANR). Ces serviteurs de Dieu doivent s’expliquer sur leur refus d’embarquer à bord du Titanic du dauphin du président Joseph Kabila.
Le député Olivier Kamitatu, porte-parole de Moïse Katumbi, écrit ceci sur son compte tweeter :« Pressions, menaces et chantage à l’ordre du jour pour effacer le camouflet infligé par des compatriotes lucides et courageux au dauphin et à sa fratrie ».
Ça ne fait que commencer
 Affaire à suivre.


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top