Liens commerciaux

0
C’est une véritable vitesse de croisière que le candidat du Fcc a amorcé hier mardi 4 décembre, Emmanuel Ramazani Shadary a battu campagne dans deux Provinces du Grand Équateur : le Nord et le sud-ubangi, bastion de Jean-Pierre Bemba, l’un des ténors de la coalition Lamuka.

A Gbadolite et Gemena, le numéro 13 a fait une démonstration de force bravant la fatigue et les foules nombreuses venues l’écouter avec enthousiasme.
Territorial rompu, Emmanuel Ramazani Shadary a évoqué les défis de chacune de ces Provinces et leur particularité. "Eau, électricité, routes de desserte agricole, scolarité des enfants du primaire, désenclavement de certains coins de ces deux provinces... tout rentre dans le cadre des axes majeurs de mon programme quinquennal", a déclaré le candidat numéro 13, sollicitant à cet effet les suffrages des populations du Nord et du Sud-Ubangi pour matérialiser ses engagements.
Autres engagements une fois élu président, la gratuité de l’enseignement primaire, la suppression des frais connexes pour les étudiants, la réhabilitation du barrage Mobayi Mbongo et de plusieurs ouvrages historiques du chef-lieu de la province, la solution au problème des éleveurs bororo pour entretenir de bonnes relations avec les pays voisins.
Après le Grand Katanga, Emmanuel Ramazani vient d’effectuer sa campagne dans six provinces du pays. Il a désormais une longueur d’avance sur ses adversaires", commente un de ses proches.
Les observations saluent le fairplay du candidat du Fcc qui, depuis le début de sa campagne n’a insulté aucun de ses adversaires. "Coup sur coup" ne les a pas non plus cités nommément pour les dénigrer devant son électorat. LDBLK
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top