Liens commerciaux

0
a police a usé des balles réelles pour disperser des milliers des militants rassemblés à la cité des jeunes (commune Kampemba), en attente de Martin Fayulu qui devait y tenir son meeting.

" Les militants étaient nombreux à la cité des jeunes qui ont attendu longtemps l'arrivée de Fayulu. Et quand ce dernier était empêché de s'y rendre, un camion anti-émeute est allé asperger de l'eau chaude sur les militants. C'est ainsi que les accrochages ont débuté. Les policiers ont tiré des balles réelles pendant au moins 30 minutes pour dissuader les militants ", a témoigné le reporter d'ACTUALITE.CD.

Après l’entrave au meeting, Fayulu et les responsables de Lamuka étaient en concertation en la résidence de Gabriel Kyungu.

A une dizaine de mètres de la cité des jeunes, des barricades de la police sont érigées. Seuls les véhicules de transport en commun sont autorisés de passer après des fouilles.

Un véhicule a été incendié sur l'avenue des usines à quelques mètres de la cité des jeunes. Des mouvements des protestations sont signalés près du marché de la Kenya. Les activités sont paralysées dans la commune de la Kenya et les boutiques ainsi que magasins sont fermés.

José Mukendi, depuis Lubumbashi
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top