Liens commerciaux

0
Le président Joseph Kabila prévoit de « rester en politique après les élections du 23 décembre et n’exclut pas de se représenter à la présidence en 2023 ».

Dans une de ses rares interview accordée cette fois-ci à l’agence de presse Reuters, il a aussi déclaré ce dimanche « qu'il souhaite que les élections (du 23 décembre) soient proches de la perfection », ce en dépit des préoccupations exprimées concernant leur organisation et les possibilités de fraude.

https://www.reuters.com/article/us-congo-politics-idUSKBN1O80DV


Dans une autre interview accordée à Associated Press, Joseph Kabila a déclaré qu'il espérait « pouvoir continuer à s'attaquer aux vastes défis qui subsistent dans cette nation complexe ».

Il a affirmé « avoir fait ce qu'il pouvait pour le bénéfice du Congo depuis son entrée en fonction en 2001 après l'assassinat de son père, Laurent Kabila. Mais il a dit qu'il y a plus à faire »

La constitution de la RDC prévoit qu’à la fin de son mandat, un président de la république soit sénateur à vie.


Emmanuel Ramazani sera le président

A ceux qui pense que le président Kabila cintinkera d’œuvrer dans l’ombre de son « dauphin », Joseph Kabila adresse une fin de non recevoir en écartant ces craintes, affirmant même que « la constitution indique clairement qu'un tel arrangement n'est pas possible ».

Joseph Kabila n’agira qu’en tant qu'autorité morale d’une coalition politique récemment créée, le Front commun du Congo, qui soutient Emmanuel Ramazani.

https://news.yahoo.com/congos-kabila-doesnt-rule-seeking-presidency-future-123522909.html?soc_src=community&soc_trk=tw


Pas de réforme du nouveau code minier

Concernant une réforme du code minier, annoncée en cas d’élection dans le programme du candidat Lamuka, Martin Fayulu, le président a également déclaré qu'il n'était « pas prévu dans un avenir proche ».

Certains lobbys miniers, représentant exclusivement des capitaux étrangers, souhaitent que le nouveau code, qui permet une plus grande implication des nationaux et plus de taxes pour l’état, soit amendé.

Le président Joseph Kabila a accordé ce dimanche, des entretiens séparés aux journalistes de la presse internationale accréditée en RDC, « à la demande expresse de la presse anglo-saxonne », ôt annoncé des sources à la présidence de la république.
Dans la même rubrique
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top