Liens commerciaux

0
Au total, 300 pasteurs ont été sensibilisés au processus électoral et à l’utilisation de la machine à voter. C’était hier mardi 4 décembre, dans la commune de Bandalungwa, à Kinshasa. La rencontre s’est déroulée au cours d’une réunion des serviteurs de Dieu de la communauté ’’Gagneurs d’âmes’’, dirigé par l’évêque Dieudonné Kalala.


Cette rencontre a été marquée spécialement par la présence du vice-Ministre de l’Intérieur et candidat à la députation nationale, Basile Olongo. Il y avait également la présence de différents serviteurs de l’Ecole missionnaire (ECOMIS), venus de diverses communes de la circonscription électorale de la Funa (Selembao, Bandalungwa, Ngiri-Ngiri, Bumbu, Makala, Kalamu et Kasa-vubu).
Invitée à ces assises, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a été représentée par le directeur de la communication,M.Jean-Baptiste Itipo. Au cours de cette matinée d’échanges d’informations électorales, l’on a soulevé une série de préoccupations de la part des participants.
Concernant particulièrement la marche du processus électoral qui doit aboutir le 23 décembre 2018 par la tenue des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales.
Des réponses appropriées ont été données à l’auditoire afin qu’il soit bien au parfum des préparatifs des élections peaufinées par la Centrale électorale.
Il s’en est suivi l’expérimentation de la machine à voter, une innovation de la CENI pour la fiabilisation du système de vote congolais. Animés d’un sentiment de satisfaction, les pasteurs ont pris l’engagement de sensibiliser les membres de leurs églises. MOLINA
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top