Liens commerciaux

0

Le candidat à la présidentielle, Théodore Ngoy affirme avoir porté plainte contre le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta suite à la suspension de la campagne électorale dans la capitale, deux jours avant sa clôture officielle.

M. Ngoy l’affirme dans une correspondance cosignée avec Pierre Lumbi, adressée au président de la CENI, Corneille Nangaa pour expliquer notamment les entraves des activités de campagne électorale que le candidat Martin Fayulu a connues dans certaines villes du pays.

« Martin Fayulu s’est vu interdire de poursuivre sa marche dans la ville de Kinshasa pendant plusieurs heures, ses potentiels électeurs dispersés. Le candidat président Théodore Ngoy a porté plainte contre monsieur Kimbuta, gouverneur de la ville de Kinshasa, au cabinet de monsieur le procureur général près la cour de cassation pour avoir, sans titre, ni droit, suspendu les activités de la campagne électorale dans la ville de Kinshasa. En violation des dispositions de l’article 5 de la constitution et de l’article 83 de la loi électorale (…) », lit-on dans la correspondance datée du 20 décembre avec copies au président Kabila et aux membres du gouvernement.

Craignant des violences lors de retour du candidat Martin Fayulu à Kinshasa, André Kimbuta avait brusquement interrompu la campagne électorale pour tous les candidats deux jours avant la clôture officielle. Une décision jusque-là rejetée par la coalition électorale Cap pour le Changement (CACH) dirigée par Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe.

Will Cleas Nlemvo

LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top