Liens commerciaux

0
De la parole à la preuve. Voilà comment pourrait bien se résumer la démarche de la Conférence épiscopale du Congo auprès de la CENI. Après avoir longtemps clamé que les résultats proclamés par la celle-ci le 10 janvier dernier n’étaient pas conformes à vérité des urnes, la CENCO a fourni jeudi un premier rapport détaillé de sa mission d’observation et il est instructif.

Selon RFI qui l’a consulté, le document, chiffres à l’appui, confirme les propos que les évêques tiennent depuis le début, à savoir, que le vrai gagnant n’est pas Félix Tshisekedi.

Les données fournies à la Centrale électorale portent sur un total de 71% de vote, circonscription après circonscription. Et à chaque fois, le résultat est sans appel, avec Martin Fayulu qui l’emporte avec 62% de suffrages suivi de Félix Tshisekedi (16,88) et d’Emmanuel Shadary (16,93.

Cet échange de données va-t-il permettre de mettre fin à la polémique ? Rien n’est moins sûr. En théorie, la Cour constitutionnelle est censée valider ou invalider les résultats provisoires de la présidentielle ce vendredi. Mais ce calendrier pourrait être modifié après la demande de l’Union africaine jeudi de suspendre la proclamation définitive des résultats.
cas-info
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top