Liens commerciaux

0
personnes sont mortes dont 3 étudiants et un policier dimanche 27 janvier dernier dans les heurts qui ont opposé les étudiants à la police.

À cet effet, le président de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi a ordonné que l’officier incriminé soit déféré devant la justice militaire afin de subir la rigueur de la loi mais aussi que le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, “ESU”, soit entendu.

Des mesures qui n’ont pas laissé indifférent Olivier Kamitatu, directeur de cabinet du président de Ensemble pour le Changement, Moïse Katumbi.






“Art. 16, la personne humaine est sacrée. Certains l’avaient oublié. Ils en rendront compte tôt ou tard. Là, et à titre personnel, je salue ce changement!”, a indiqué Olivier Kamitatu ce lundi via Twitter.

Pour rappel, Moïse Katumbi dont Olivier Kamitatu est directeur de cabinet mais aussi porte-parole, est toujours membre de la coalition de l’opposition LAMUKA qui soutient la victoire de Martin Fayulu à la présidentielle de décembre 2018.

Cette coalition continue de rejeter l’élection de Félix Tshisekedi tout en exigeant la vérité des urnes.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top