Liens commerciaux

0


DES SIGNES QUI NE TROMPENT PAS !

En parcourant la vie socio-politique actuelle du pays, et en regardant par-ci par-là, il y' a des revirements, des métamorphoses et des signaux qui ne trompent pas, et qui démontrent que le pouvoir a vraiment changé de mains...

Ces signes ne sont peut-être pas à acclamer tous, ou à catégoriser politiquement, mais ce sont des faits, à la congolaise, qu'on doit prendre comme tels.

Ainsi par exemple:

- Le jour de la prestation de serment de Félix Tshisekedi, j'ai remarqué un fait étrange: à l'éntrée du palais de la nation, noir de monde, la Garde Républicaine (GR), les fameux rédoutables "Bana Mura" autrefois qu'on craignait, étaient tous à l'unanimité gentils, souriants.
Et bizarrement, la plupart parlaient tshiluba!
Je dis la vérité, pour ceux qui y étaient, et qui l'ont remarqué comme moi. Ils parlaient français, lingala et tshiluba, surtout tshiluba!
Pourquoi, je n'en sais encore rien.
Il semble que, sachant que nos frères luba allaient en majorité envahir les lieux, il fallait les mettre déjà en confiance par ces gardes redoutés, mais parlant...leur langue!







- Le malaise du président a été entre autre causé par l'insolation, le manque d'air, car le lieu avait été envahi par des milliers des congolais, que le protocole a dû faire asseoir les populations derrière la tribune, empêchant l'air de circuler, et créant l'étouffement.
Quand j'ai posé la question du pourquoi de ce grand nombre des curieux, quelqu'un m' a dit ceci:
" To ye awa ebele po communauté internationale pe bandeko mosusu oyo ba lobi que président azalaki élu te, ba mona, pe ba vivre biso ba électeurs naye que tozali ebele"!
Anecdotique, mais philosophique!








En tout cas, la multitude qu'il y avait au palais de la nation, je n'ai jamais vu ça de mémoire, au point que la sécurité des VIP, le président sortant même était très volatile.
Les grilles d'accès avaient cedé face à la pression humaine, et les arbres sur lesquels étaient perchés les badauds ont failli s' écrouler...
Ce qui a d'ailleurs empêché la poursuite de 21 coups de canon, qui risquaient d'ébranler les arbres surchargés.

- La télévision nationale, ainsi que la fameuse télé "Yemen" se sont mises à accompagner médiatiquement le nouveau président.
Et le tristement célèbre Lushima Ndjate de "Congo Histoire" de la Rtnc a fait un virage à 180 degrés, ses premiers invités de ce matin sont des proches du Cach!

- Les interventions médiatiques du nouveau président sont désormais bilingues.
A deux reprises, je l'ai surpris répondant aux journalistes en français, pour embrayer immédiatement en lingala!
Boye pe malamu penza!

- Le cortège présidentiel est vraiment à la hauteur; pas des militaires armés jusqu'aux dents sur les bennes des 4X4, mais des hommes en tenue de ville dans des véhicules fermés, tandis que la longue berline sombre de marque Hunday du président, vitres baissées, se profile au milieu.

Je commence à voir un autre style...
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top