Liens commerciaux

0
Le collectif d’avocats de Martin Fayulu veut encore croire en un retournement de situation à la Cour constitutionnelle. Mardi, à l’issue d’une confrontation musclée entre les représentants de trois camps, UDPS, Lamuka et CENI, le ministère a requis l’irrecevabilité de la requête en contestation des résultats par le candidat de Lamuka.

Pas de quoi ébranler Me Kombe. Pour l’avocat du barreau de Matete, le ministère public ne tranche pas mais donne un avis. « La Cour peut ou ne pas le suivre », a-t-il déclaré au sortir de l’audience.

« Nous avons présenté nos moyens. Si le premier ne marche pas, le deuxième peut être pris et ainsi de suite », a espéré l’avocat.

En clair, les représentants de Martin Fayulu ont demandé l’annulation des résultats, le recomptage des résultats et la réorganisation des résultats pour que les circonscription écartées le 30 décembre puissent voter. Les demandes qui ne semblent pas avoir convaincu ni la CENI, ni l’UDPS encore moins le ministère public.

CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top