Liens commerciaux

0
président de l’Association Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme, “ASADHO”, est monté au créneau ce vendredi 18 janvier 2019 pour dénoncer l’appel de l’Union Africaine relatif à l’annulation de la proclamation des résultats définitifs de la présidentielle par la Cour Constitutionnelle.

Pour Jean-Claude Katende, l’Union Africaine ne devrait pas se prononcer sur cette affaire étant donné que les acteurs impliqués dans le processus électoral congolais ont fait confiance à la Haute Cour.

“Du moment où toutes les parties ont accepté de soumettre leur contentieux électoral à la cour Constitutionnelle, l’UA doit se taire”, a indiqué JC Katende via Twitter.

Pour rappel, les Chefs d’État et de Gouvernement de l’UA qui se sont réunis jeudi 17 janvier dernier à Addis-Abeba, ont conclu que des doutes sérieux pesaient sur les résultats provisoires de l’élection présidentielle proclamés par la Commission Électorale Nationale Indépendante, “CENI’.

Selon la CENI, c’est l’opposant congolais Félix Tshisekedi qui a remporté ce scrutin avec 38,57%. Un résultat qui est contesté par l’autre opposant Martin Fayulu, qui a introduit un recours en contestation à la Cour Constitutionnelle.

C’est ce vendredi 18 janvier que l’arrêt des juges de la Cour Constitutionnelle est attendu par l’opinion tant nationale qu’internationnale.

Jephté Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top