Liens commerciaux

0
Selon les résultats publiés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a remporté la présidentielle du 30 décembre 2018 avec 7.051.013 soit 38,57%. Pendant la campagne électorale, il avait déclaré dans une interview à ACTUALITE.CD que sa première mesure en tant que président élu serait la libération des prisonniers dits politiques.

« D’abord de ramener la paix du cœur, réconcilier les Congolais entre eux et ramener l’amour du Congo dans les cœurs des Congolais. Aujourd’hui, on a peut-être 9 Congolais sur 10 dans la jeunesse qui rêveraient de quitter le Congo parce que le Congo n’offre plus des débouchés. Voilà pourquoi il faudra ramener les Congolais à l’amour pour leur pays. Donc ma première décision sera plutôt administrative et consistera à libérer tous les prisonniers politiques et à fermer tous les cachots et autres lieux qui ont servi des violations des droits humains », avait-il déclaré.

Pour lui, le centre de son action sera l’homme.

« Je mets l’homme congolais au cœur de mon programme. Il faut que les Congolais soient dans les meilleures conditions possibles et les meilleures conditions ne peuvent être que celles de la liberté et de la démocratie. Je parle des cachots politiques, pas des prisons. Vous savez combien le pouvoir en place a des cachots destinés à museler les libertés. Ce sont ces cachots qui seront fermés. Après nous verrons pour la justice, qui est l’un des mes grands chantiers. Une justice plus juste, une justice équitable qui va s’occuper des toutes les affaires, pas que des certaines affaires », avait-il ajouté.

Sur les antennes de RFI, Vital Kamerhe, directeur de campagne de Félix Tshisekedi, a confirmé cette ligne comme prioritaire pour le nouveau président.

actualite.cd
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top