Liens commerciaux

0
Elle avait adopté la position la plus musclée sur la proclamation provisoire de l’élection de Felix Tshisekedi. Par la bouche de son ministre des affaires étrangères, la France estimait en effet que les résultats proclamés par la CENI étaient « non conformes’’ évoquant même une possible victoire de Martin Fayulu. Dans un communiqué publié plus tard jeudi, le ton a changé.

Comme la mission d’observation et le président de la Commission de l’Union africaine l’ont dit la semaine dernière, écrit la diplomatie française, « nous attendons que le choix démocratique des Congolais soit respecté. Si les candidats à l’élection présidentielle souhaitent contester les résultats provisoires et obtenir plus de clarté, il convient qu’ils le fassent par les voies légales. ».

Dans le même texte, Paris appelle toutes les parties »à préserver le calme qui prévaut depuis la tenue du scrutin. ».
CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top