Liens commerciaux

0
La France s’est ravisée. Il n’est plus question d’émettre ses doutes sur les résultats proclamés par la CENI et qui consacrent la victoire de Félix Tshisekedi à la présidentielle. « Comme la mission d’observation et le président de la Commission de l’Union africaine l’ont dit la semaine dernière, nous attendons que le choix démocratique des Congolais soit respecté. Si les candidats à l’élection présidentielle souhaitent contester les résultats provisoires et obtenir plus de clarté, il convient qu’ils le fassent par les voies légales. », a finalement tempéré la diplomatie française jeudi soir.

Dans la journée, pourtant, le ministre français des affaires étrangères avait estimé que les résultats publiés par la CENI étaient non conformes. Une position que le journaliste francais spécialiste de l’Afrique Antoine Glaser explique par un travail de lobbying intense effectué ces dernières heures par les opposants Moïse Katumbi et Jean Pierre Bemba auprès du chef de la diplomatie française, a laissé entendre le journaliste ce vendredi matin sur RFI. L’ancien gouverneur du Katanga et l’ex vice président de la république sont les plus grands soutiens du candidat de Lamuka, sorti deuxième avec 34%.

Paris a finalement suivie la voie de l’ensemble des partenaires de la RDC en appelant toutes les parties « à préserver le calme qui prévaut depuis la tenue du scrutin. »

CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top