Liens commerciaux

0
Félix Tshisekedi, président de l’UDPS et candidat à la présidentielle, lance des messages à l’endroit de la coalition au pouvoir. Au cours d’une émission organisée ce mardi par la Radio Top Congo FM, il a estimé qu’il serait « inhumain voire criminel de s'en prendre à quelqu'un qui a permis que la société continue sa vie normale. Il faut l'honorer, lui confier des missions de pacification dans des pays en conflit par exemple ».

Il cite l’expérience des dirigeants sortants et le souci de réconciliation nationale.

« Je suis prêt à tendre la main à ceux qui ont gouverné ce pays. Qu’on le veuille ou non, ils ont une certaine expérience, ils ont une connaissance de ce pays. Il y a des choses à faire peut-être ensemble », reconnaît sur TOP CONGO FM, Félix Tshisekedi.

Le secrétaire général de l'UDPS, Jean Marc Kabund, avait évoqué un peu plus tôt toujours mardi "l'intérêt" d'une rencontre entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi à la veille de la passation du pouvoir à la tête du pays.

"Quant aux rumeurs faisant état d'un rapprochement entre le président sortant, Monsieur Joseph Kabila, et le candidat pressenti gagnant aux élections du 30 décembre 2018, en l'occurrence Monsieur Félix Tshisekedi Tshilombo, l'UDPS tient à préciser qu'elle s'inscrit dans la logique de la réconciliation nationale et s'oppose à cette politique de règlement des comptes et de chasse à l'homme. En tout état de cause, les deux personnalités ont intérêt à se rencontrer pour préparer la passation pacifique et civilisée du pouvoir", avait déclaré Kabund au cours d'une conférence de presse au siège de l'UDPS, à Limete.
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top