Liens commerciaux

0


Ceux des congolais qui continuent à débiter des promesses utopiques du genre «pesa Fatshi chance mpo abundisa monguna na kati» (“donnez à Fatshi la chance de combattre l’ennemi de l’intérieur“) sont, soit stupides, soit des aveugles qui ont des yeux, mais refusent de voir ! Oui, ils refusent de voir que depuis le 24 janvier, chaque jour et à chaque pas, le lobby rwandais déploie ses filets autour de Félix Tshilombo Tshisekedi et renforce l’étau du contrôle d’un pouvoir dont il doit servir de couverture. Au bout du processus, Félix ressemblera à un robot dont la télécommande sera manipulée quelque part à Kigali au Rwanda !      
Après que le cabinet du président-nommé a été bien verrouillé par Vital Kamerhé, son «Bisengimana» qui lui sert de «cerveau», une autre puissante antenne de Kanambe et de Kagamé vient d’occuper une position on ne peut plus stratégique de Conseiller spéciale du Président de la République en matière de sécurité. Il s’agit de François BEYA KASONGA, l’homme qui assurait la navette entre Kinshasa et Kigali pour le compte de Kanambe et Kagamé auprès de qui il jouit d’une pleine confiance. Avec la présence des deux hommes de mains de Kagame à des postes-clés au sein du cabinet du nouveau président-nommé, Kigali vient de renforcer le contrôle de l’institution suprême de la RDC ! Rien ne pourra être conçu ni entrepris à Kinshasa sans que Kigali ne sache et ne donne son feu vert ! Par contre, ces deux hommes étant les piliers mêmes de la Présidence de la République, par leur canal, Kigali restera la source principale du pouvoir en République Démocratique du Congo. La marge de manoeuvre de Félix Tshisekedi restera étroite et il aura à peine un peu d’espace pour prendre quelques mesures tape-à-l’œil pour berner les congolais émotifs et naïfs à souhait.
Ainsi, après l’élévation de François BEYA, le tutsi-power a vite fait de combler le trou qu’il a laissé à la tête de la très stratégique DGM. Sur la pression d’Azarias Ruberwa, c’est un tutsi rwandais (“munyamulenge”), très proche de lui, qui a été imposé à la tête de ce service très stratégique de la République. Il s’agit de Roland KASHWANTALE CHIHOZA. Il fut Directeur des Etudes de la DGM avant d’occuper la Direction de la Chancellerie des Ordres nationaux. Fait atypique, au moment de sa nomination à la tête de la DGM, l’officier rwandais KASHWANTALE était sous suspension pour avoir accordé le visa d’entrée en RDC à la journaliste de RFI Sonia Rolley au moment où elle était interdite d’entrer sur le territoire congolais. Mais vue l’urgence, Azarias Ruberwa a exigé qu’il soit réhabilité pour occuper ce poste hautement stratégique pour le tutsi-power. Car, ne l’oublions pas, la DGM assure la police des frontières  et l’octroi des passeports aux citoyens congolais (?) ! Suivez mon regard ! Précisons que le nouveau patron (rwandais) de la DGM n’avait, lors de son affectation, aucune formation de base en matière de sécurité ni d’immigration. Il fut formé dans le tas, comme beaucoup d’autres officiers rwandais, par un expert …congolais (!) au sein même de la DGM.
Quelle est donc cette logique qui prétend que Félix Tshisekedi va combattre le processus d’occupation et de balkanisation du dedans, alors que depuis son installation au pouvoir le 24 janvier 2019, c’est l’ennemi qui progresse et continue à l’enfermer en le verrouillant dans un carcan rwandais dont personne ne sait comment il pourra s’extraire 
Les fanatiques autour de Félix Tshisekedi tenteront, comme d’habitude, de brouiller tous ces signes d’alarme en les noyant dans des polémiques idiotes pour la défense de la mangeoire. En signant leur pacte avec le Diable, ils sont obligés de se tenir sur le qui-vive à chaque instant. A présent que les événements ne cessent de mettre à nu la duplicité et la faiblesse de leur mentor , nous comprenons d’avance leur agitation.
Souvenons-nous des propos (jamais contredits par l’UDPS), de Vital Kamerhe, l’actuel Directeur de cabinet et «cerveau-moteur» du Président nommé . Il a déclaré publiquement que l’UDPS a signé des accords avec le Rwanda depuis des années ! (cf vidéo https://www.youtube.com/watch?v=MDUwM_vtcxg). Le contenu (bien que secret) de ces accords-là lie encore aujourd’hui les deux «partenaires» !  
« La vérité, dit-on, est comme un bouchon de liège, on a beau la noyer, elle remonte toujours à la surface ».
Le peuple congolais ne doit pas se laisser duper par des chants de sirènes qu’entonnent chaque matin et chaque soir les adeptes de la mangeoire qui estiment que leurs ventres sont plus importants que la survie de toute la nation congolaise et des générations à venir. Il n’y a pas de répit ! Il n’y a pas d’atermoiement! Les congolais doivent se mobiliser pour faire face à la détermination de l’ennemi décidé à mettre à mort notre beau et grand pays !
Paris, le 05 Février 2018
Candide OKEKE
L’ŒIL DU PATRIOTE
REJOIGNEZ LA RESISTANCE !
CONTACT : 
WhatsApp: 00 33 6 66 52 02 71   
 Web: www.info-apareco.com    
Facebook: Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top