Liens commerciaux

0










Présidé par le chef de l'État en personne, à la cité de l'OUA, plusieurs points ont été débattus, notamment:

1.
Insécurité dans le grand nord du Kivu, Beni, Butembo et les environs:
Le président de la république, en plus des efforts de l'armée, de la police et des services de sécurité, va présider une grande réunion importante réunissant le peuple Nande, par leurs leaders tant politiques, économiques que religieuses, en vue de reflechir et trouver ensemble les mesures idoines pour mettre fin à l'insécurité régnant dans cette partie.
Cette réunion se tiendra avant la fin de la semaine, ministres, députés et sénateurs de la contrée y seront invités.
Ensuite, le chef de l'État se déplacera en personne dans le grand nord.
Cette grande consultation sera étendue à tous les concernés même vivant à l'étranger, et des résolutions exécutoires seront prises.

2.
S' agissant de la situation de Yumbi, le chef de l'État, sur recommandation du Conseil National de sécurité, CNS, va réunir une tripartite RDC- HCR et République du Congo pour consolider le retour progressif de la paix sur cette partie du territoire.
Le chef de l'État a remercié la république sœur de Congo-Brazza pour avoir assuré le retour de près de 16.000 refugiés qui se sont installés sur son sol à la suite de ces troubles.

3. Quant à l'insécurité à Kinshasa, celle-ci est perpetrée par des hommes en arme de l'armée nationale et de la police constitué essentiellement des hommes en uniforme, des blessés de guerre guéris et non guéris, des déserteurs, des nouvelles unités...
Le vice-ministre de l'intérieur a été instruit de prendre des mesures urgentes pour leur encadreement.
En outre, s' agissant de l'insécurité causé par les kuluna et schegués, tous ces enfants seront repertoriés et cantonnés, en vue de leur réinsertion, notamment au niveau de l'INPP pour apprendre un métier, d'autres dans le service national pour apprentissage des arts et métiers, agriculture et autres types d'encadrement, sous la charge du gouvernement.

4. En ce qui concerne les autos roulant sans plaques d'immatriculation ou plaques bâchées, le chef de l'État a instruit la police et services compétents d' appliquer sans complaisance les mesures restrictives déjà édictées dans le passé, et a instruit spécialement le gouverneur de la ville de faire son travail.

Le gouverneur de la ville et la ministre des droits humains y pris part comme invités.

Etc,...

Commencée à 17h, la réunion a fini à 21h.
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top