Liens commerciaux

0
Les nouvelles se faisaient attendre. Après un long silence constaté dans l’hémicycle du Palais du peuple, les Députés nationaux, nouvellement élus, sont priés de prendre part à la séance plénière prévue pour ce mercredi 6 février 2019, dans la salle du Congrès du Palais du peuple. Voici, ce qu’aura été le message qu’a pu adresser le bureau provisoire de l’Assemblée nationale qui, au même moment, a su profiter de l’occasion pour fixer les lanternes, en dissipant le malentendu qui se faisait propager dans tous les couloirs ouatés de l’hémicycle. A l’en croire, seul le bureau provisoirement établi a le monopole d’informer les élus du peuple quant à la tenue ou non de la séance plénière.

La plénière d’aujourd’hui va être axée principalement sur la mise en place de 26 commissions pouvant permettre d’amorcer, en douceur, la validation des pouvoirs de nouveaux élus. Qu’à cela ne tienne, l’information livrée à la presse, par le truchement du Premier secrétaire du bureau provisoire de la Chambre basse du parlement, Jackson Ausse, s’exprimant devant les médias, confirme la tenue d’une séance plénière dès aujourd’hui, à partir des 14 heures, heure de Kinshasa. Dans son élan, a-t-il laissé entendre, la plénière d’aujourd’hui sera consacrée essentiellement sur la validation des mandats, qui se fera par province.

Dans cette même lignée, ce jeune élu aux législatives nationales du dimanche 30 décembre 2018, a rappelé les trois principales missions assignées à leur bureau, régenté par le patriarche Antoine-Gabriel Kyungu Wa-Kumwanza. A savoir : la validation des mandats des Députés nationaux nouvellement élus ; la rédaction du Règlement d’ordre intérieur de l’Assemblée nationale et l’organisation de l’élection du bureau définitif de la Chambre basse du Parlement.

Merdi Bosengele
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top