Liens commerciaux

0
Une bavure policière de plus, une bavure de trop sans doute pour une question d’extorsion de fond par des agents de polices sous-payés avec des nerfs à fleur de peau, souvent obligés de racketter toute personne montrant des signes extérieurs de richesse, seule chance pour eux de ramener un peu d’haricot à leurs enfants.








L’irréparable est arrivé dans la nuit de jeudi à vendredi 7 et 8 février 2019 au quartier Camp riche dans la commune de Lemba. Après avoir roué de coups l’infortunée victime et constaté son trépas, ses bourreaux encerclés par la population ameutée par les cris de la victime et de ses amis, firent venir le renfort qui utilisa sans retenue les gaz lacrymogène.


Comme si cela ne suffisait pas, ils firent également usage de leurs armes à feu à la faveur de l’obscurité pendant des longues minutes qui parurent interminables pour les riverains.

Leur calvaire dura toute la nuit, obligé d’inhaler les émanations toxiques de gaz d’origine douteuse.
Il est temps que l’état de droit puisse véritablement s’installer en RDC où règne encore la loi de la jungle, la loi du plus fort et la totale impunité.
LIENS COMMERCIAUX

Post a Comment Disqus

LES CHAINES DE KINSHASA EN DIRECT 24H/24

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top